Après le jour, la nuit, et après encore le jour.

La fatigue, ce n’est pas bon pour le moral.

Alors forcément, après 13 heures de sommeil, ça va mieux. :)

Ce matin, j’ai emporté Charlie, de Stephen King, pour ma lecture de voyage. Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu cet auteur, et je vois aujourd’hui qu’en fait son seul mérite est de savoir avec précision s’emparer de notre désir et nos peurs animales pour les manipuler, les attiser, tant et si bien qu’on est emporté dans l’intrigue pour ne s’apercevoir qu’à la fin à quel point son scénario a provoqué en soi sueurs froides, montée de tension, et autres joyeusetés qui caractérisent sa littérature.

Mais qu’est-ce que ça fait du bien, de bon matin :)