(sans titre)

Retour de Limoges ce matin, toujours sans voix, mais moins fatigué.

Repas et détente à midi chez des gens bien.

Début de la montée de stress nécessaire pour entamer le travail à faire.

J’ai réussi à récupérer tous les commentaires du passé du blog, ainsi que les résultats des votes, depuis l’ancien site. Youpi. :)

J’ai envie d’être amoureux, mais en ce moment c’est le vide à l’horizon.