Long Week-End…

Plus long que ce que j’espérais. Finalement, la vaisselle et la lessive sont reportées. Hier soir après la sortie en ville, un petit coup de Grappa, par ailleurs excellente, m’a filé un coup de blues dont je suis sorti en discutant de l’avenir avec deux petits éphèbes geeks. Allons, l’EPITA ne doit pas avoir que de mauvais aspects, puisqu’on y trouve encore de l’espoir…

Ce matin, fini un polar génial, Pars vite et reviens tard, de Fred Vargas. Très prenant. L’histoire n’est pas trop tordue mais tient en haleine. Une occupation tranquille pour un dimanche tranquille.

Je pense à des propositions d’achat sur Amazon. Le Garçon de la Piscine… J’ai peur de le lire, je n’aime pas déprimer. Même chose pour Mort à Venise qu’on a mis de la même façon sur ma liste à-voir.

Demain, avant de partir, j’irai trouver des livres pour le trajet et les moments d’ennui dans le nord.