Il fait un temps magnifique aujourd’hui.

Ce matin, au lever, une vision onirique s’offrait à mes yeux. À perte de vue, le paysage reposait sous une fine et uniforme couche de neige, et ce dans une lumière tamisée de ciel nuageux mais toutefois lumineux. La ville est calme aujourd’hui, la neige rend le sol silencieux, noie les odeurs et nivelle les aspérités. Il ne fait pas froid, mais la neige tombe encore, doucement, régulièrement.

Voilà la Suède telle que j’ai toujours eu envie de la voir.

Le week-end a été paisible, avec un peu de travail, beaucoup de repos, un peu de DDR, quelques courses, et, surprise ! quelques exercices physiques consistant à soulever deux volumes encyclopédiques Bonniers.

Ce week-end, j’ai pensé à l’idée d’un gen bien de créer un site pour parler de philosophie moderne… Luc, si tu me lis, sache que je l’attend avec impatience !